200404 – Lune LRGB Saturées

La lune comme vous ne l’avez jamais vue

Dernière mise à jour le

Notre oeil n’est adapté qu’à un spectre réduit de fréquences de lumière. Ce spectre est interprété par nos yeux et notre cerveau et nous permet de voir des couleurs. Mais uniquement celles dont nous  avons besoin pour vivre sur terre, ou plutôt survivre. La nature est bien faite, et ne s’encombre pas du superflu.

Poutant si nos yeux étaient plus généreux, nous pourrions distinguer des nuances beaucoup plus larges, et surtout beaucoup plus fines. Comme par exemple, les véritables couleurs de la Lune.

Notre beau satellite nous semble toujours bicolor. Du blanc, du gris, parfois du noir. Et pourtant il est bien coloré.

En prenant trois photos à partir d’une caméra numérique et d’un capteur noir et blanc, en utilisant pour chacune un filtre de couleurs (rouge, vert, bleu), et en les superposant par un logiciel de retouche de photo en une seule image, on arrive à rendre visibles ces couleurs.

La lune prend alors des teintes cuivrées et bleutées: le orange dans les plaines de laves riches en fer, le bleu foncé dans les plaines de laves riches en titane, les points brillants dans le bleu ou le pourpre plus profond sont des dépôts sur un plus ancien manteau et sont issus des éruptions volcaniques, également riches en titane.